top of page

22/02 - 5/03/2019 : l’Aconcagua, Mendoza, le parc Ischigualasto & le nord-ouest (paso San Francisco)

Dernière mise à jour : 3 juin 2019

Après avoir passé la frontière argentine (17ème passage de frontière depuis le début du voyage !!!), nous passons la nuit à Puente del Inca, en Argentine, village dans lequel se trouve un pont naturel :


Puente del Inca

Autourdu Puente del Inca

Autourdu Puente del Inca

Nous allons ensuite admirer l’Aconcagua, plus haut sommet d’Amérique, soit 6961m !!!! Ce dont nous ne nous rendons absolument pas compte. Nous en sommes à 25km, et il ne semble pas plus haut que les sommets de 5000m qui nous entourent alors qu’il fait 2000m de plus !


L'Aconcagua



La route entre la frontière et Mendoza est très belle, les paysages sont tellement proches de ceux de l’Himalaya, que Jean-Jacques Annaud a tourné une partie des scènes de « 7 ans au Tibet » ici en 1997.

Nous faisons une petite pause dans les thermes de Cacheuta.


Sur la route entre l'Aconcagua et Mendoza

Sur la route entre l'Aconcagua et Mendoza

Sur la route entre l'Aconcagua et Mendoza

Sur la route entre l'Aconcagua et Mendoza

Puis nous voici à Mendoza, où nous retrouvons la famille Arc-en-ciel et les Madilou, et rencontrons les Tiself que nous connaissions seulement par copains interposés ! Cela donne 4 camping-cars alignés le long d’un stade et un apéro géant ! La dame qui vit dans la maison en face du stade vient nous demander si on a besoin d’eau ou autre … C’est une attention parmi des dizaines d’autres que les Sud-Américains nous ont manifestées.


Le lendemain, Philippe installe notre nouvelle vitre. Ca sert d’avoir un bricoleur dans la famille pour un tel voyage !


Puis, nous visitons la propriété Carinae, tenue par un couple de Français venus ici il y a 20 ans pour le boulot, et qui ont choisi de racheter un vignoble et de s’installer. Ils font évidemment du Malbec, star de la région, mais également des blancs et même un rosé.

https://carinaevinos.com/sitio/index.php/fr/


Le dimanche, nous partons visiter la ville de Mendoza (120.000 habitants), qui nous charme, avec ses larges avenus très arborées, ses ravissantes places, et ses glaciers.




Le mardi, après une superbe route - encore - nous découvrons le parc d’Ischigualasto, dont une partie porte le joli surnom de Valle de la Luna.

Le parc est splendide ! Les paysages sont fascinants : formations rocheuses de multiples couleurs, vallées désertiques et paradis des archéologues car rien n’a été perturbé depuis 200.000 millions d’années, et le temps et l’érosion ont fait apparaître des quantités de fossiles.


Route de Mendoza à Ischigualasto

Route de Mendoza à Ischigualasto

Route de Mendoza à Ischigualasto

Route de Mendoza à Ischigualasto

Parc Ischigualasto : fossile de feuille

Parc Ischigualasto

Parc Ischigualasto : valle de la luna

Parc Ischigualasto : valle de la luna

Parc Ischigualasto : valle de la luna

Parc Ischigualasto

Parc Ischigualasto

Parc Ischigualasto

Parc Ischigualasto

Parc Ischigualasto

Parc Ischigualasto

Parc Ischigualasto

Coucher de soleil sur le parc Ischigualasto

Le soir, nous dormons sur place, au calme, et rencontrons des Français que nous connaissions par le groupe Whatsapp, mais que nous n’avions jamais rencontrés : Joseph et Sylvie, en camping-car et en voyage pour 4 ans (vive la retraite !).



Nous continuons notre route vers le nord-ouest, en reprenant la route 40, qui est à cet endroit juste splendide, nous nous arrêtons tous les 500m faire des photos !


Ruta 40 entre Ischigualasto et Chilecito

Ruta 40 entre Ischigualasto et Chilecito

Ruta 40 entre Ischigualasto et Chilecito

Ruta 40 entre Ischigualasto et Chilecito

Ruta 40 entre Ischigualasto et Chilecito

Ruta 40 entre Ischigualasto et Chilecito

Dans la région de Chilecito, à 1000m d'altitude, nous nous posons dans un hôtel pour 4 jours. Cela faisait quelques semaines que nous ressentions le besoin de nous poser, de faire des "vacances" dans nos vacances, de ne pas rouler, … Ce seront 4 jours de glande autour de la piscine...






Nous repartons le dimanche, heureux de notre pause sédentaire de 4 jours. La prochaine étape est le paso San Francisco, frontière à 4700m d’altitude entre l’Argentine et le Chili.


Nous faisons une 1ère nuit à 2000m d’altitude puis une 2ème nuit à 3000m. La route nous fait passer dans l’ouest de la province de Catamarca. La beauté de ses paysages, ajoutée à celle de ceux traversés depuis Ischigualasto, nous fait placer ce coin comme un des plus beaux d’Argentine. Peu touristique, car il n’y a pas de site majeur, c’est plutôt un ensemble de panoramas magnifiques.





Depuis que le Paris-Dakar ne se tient plus en Afrique, cette zone est une de ses destinations de prédilection.


Entre Tinogasta et Fiambalà, la route – autrefois route commerciale vers le Pérou et la Bolivie - est surnommée « la route de l’adobe » pour ses bâtiments aux épais murs d’argile et aux toitures en roseaux.





A l’ouest de Fiambala, la route monte vers le 2ème massif le plus haut du monde après l’Everest, entre des sommets à plus de 6000m. C’est véritablement splendide, complètement désertique (sur 200km les seules zones « habitées » sont les 2 postes de frontière), et les couleurs des montagnes – ocre, vert, gris, jaune – trahissant la présence

de divers minerais, entourant des immenses plateaux, créent des paysages à couper le souffle (les photos ne rendent pas justice aux paysages).









Nous admirons notamment Ojos del Salado, plus haut sommet du Chili et plus haut volcan du monde (6879m) :



Nous profitons pleinement de ces panoramas, d’autant plus qu’il s’agit de notre dernier jour en Argentine, et nous nous abreuvons de ces grands espaces, à des années-lumière des paysages auxquels nous sommes habitués en Europe.


Nous passons la douane argentine à 4000m d’altitude avant de monter jusqu’au Paso San Francisco à 4700m. Il faudra encore faire 120km avant d’arriver à la douane chilienne. A presque toutes les frontières que nous avons traversées, les 2 douanes étaient distantes de 5 à 10km, mais la géographie particulière de la Cordillère et l’altitude les a ici encore plus éloignées.




Nous quittons définitivement l’Argentine. Au total, nous y avons passé 3 mois - répartis sur 7 mois et entrecoupés de la Bolivie et du Chili – et parcouru 13.000km.


Nous nous y sommes faits de nouveaux copains.

Nous y avons voyagé à 4 et à 8, 12, 16, …

Nous y avons rencontré la cousine au 8ème degré de Philippe.

Nous y avons fêté les 10 ans de Martin à Ushuaia.

Nous y avons fêté Noël et le jour de l’an avec nos amis Matthieu, Su, Axel et Luna

Nous avons croisé des Argentins, qui nous ont donné des conseils pour le voyage, qui – nous voyant squatter pas loin de chez eux – nous ont proposé de l’eau et de l’aide, qui sont venus jouer au foot, qui ont ouvert leur resto exprès pour qu’on puisse suivre un match de l’équipe de France, qui nous ont demandé à visiter le camping-car, …


Nous nous sommes régalés :

- des chutes d’Iguazu

- de la région du nord (Salta, Quebrada de Humahuaca, Ischigualasto et les paysages du Paso San Francisco)

- de la célèbre viande argentine et des glaces !

- des baleines et dauphins de Commerson

- d’Uhsuaia et de la Terre de Feu

- de la ruta 40

- du glacier Perito Moreno

- des randos autour du Fitz Roy

- des vins de Cafayate et Mendoza

- de la route des 7 lacs

- …




156 vues
bottom of page